REPARATIONS & ENTRETIEN


Qu’il s’agisse d’une remorque bagagère, une benne, un plateau, un fourgon, une boutique, un porte-voiture, un porte-bateau, un porte-moto, un porte-quad ou un porte-engin : chaque remorque doit être révisée pour garantir à l’utilisateur et les autres usagés de la route une sécurité maximum.

Que ce soit pour une remise en état de votre remorque, une révision régulière, une réparation ou la pose d’un accessoire en option, nous sauront apporter le soin nécessaire à l’entretien et à l’évolution de votre remorque.

Pourquoi réparer votre remorque dans les magasins ECO REMORQUE ?

  • Faites le choix de la tranquillité et confier l’entretien à un professionnel qui intervient sur tous types de remorques et toutes marques jusqu’à 3500kg
  • Nous disposons d’un large choix de pièces détachées disponibles en stock. Les réparations sont donc souvent effectuées dans la semaine.
  • Le coût de la main d’oeuvre de l’atelier est fixé à 30.00 Euros TTC uniquement pour la pose des prestations suivantes : rehausses ridelles, rehausses grillagées, crochet de fixation de bâche, kit bâche haute avec structure, support roue de secours, faisceau électrique, planchers.
  • Révision remorque freinée et pose d’options spécifiques (capot…) tarification spécifique et à étudier au cas par cas.

Contactez nous pour élaborer un devis gratuit de révision où de réparation.

Entretien & précautions d’usage : Après l’achat, tous les éléments de la remorque doivent être vérifiés régulièrement (boulonnerie,tringlerie, câbles, ressorts…) et ensuite à intervalles réguliers et si utilisation fréquente augmenter la fréquence de contrôle.

  1. contrôler la pression, l’état des pneus et le serrage des roues : un bonne pression des pneus assure une bonne tenue de route ainsi qu’une meilleure longévité (attention à la déformation des pneus en cas d’immobilisation prolongée). Le couple de serrage, boulons et vis de roues doivent être vérifiés très régulièrement.
  2. contrôler l’attelage : vérifiez l’usure et s’assurer du bon verrouillage de la boîte à rotule celle-ci doit être correctement accrochée au véhicule tracteur et mise en place du câble de sécurité.  Ne pas mettre les doigts dans une boite à rotule ouverte car la moindre pression sur la calotte peut déclencher le mécanisme de fermeture et causer des blessures aux mains. Attention : une mauvaise hauteur d’attelage peut engendrer : un vieillissement prématuré des essieux surtout sur les doubles essieux ; un attelage trop bas peut provoquer un report de charge sur l’essieu avant ; un attelage trop haut peut provoquer un report de charge sur l’essieu arrière. Ne pas oublier de relever la roue jockey de la remorque et de vérifier qu’elle soit bloquée, bon serrage de la poignée avant chaque trajet. Nous vous conseillons de l’enlever pour prévenir de tous dommages. Ne pas manoeuvrer la remorque en charge sur la roue jockey car il y’a un risque de détérioration. Pour une remorque freinée, déverrouiller le frein de parking avant départ et ne pas serrer le frein à main lors de longue période de stationnement car les garnitures de frein risquent de gripper, privilégier l’utilisation de cale de roue.
  3. contrôler la signalisation : brancher la prise électrique à celle de votre voiture. Nos remorques répondant à l’homologation européenne sont équipées de prise 7 broches pour les remorques de masse inférieure à 750kg et 13 broches pour les remorques de masse supérieure à 750kg. Le bon fonctionnement des feux est obligatoire sur la voie publique. Le faisceau électrique est contrôlé en votre présence lors du départ de la remorque. Un dysfonctionnement des feux peut provenir d’un mauvais branchement sur la prise 7 où 13 plots, d’un câble détérioré ou d’une ampoule grillée. Attention à bien vérifier votre système de branchement véhicule et s’assurer que celui-ci protège le faisceau électrique.
  4. contrôler le serrage de la visserie de la remorque : une utilisation régulière et avec les vibrations peuvent parfois provoquer un desserrage (fixation ridelle, attaches, support de roue de secours, vis de roue, garde boue, essieux…). Les visseries doivent être vérifiées avant chaque trajet. Attention : une mauvaise fixation du support latéral de roue de secours peut entrainer une perte de la roue, un déchirement de la tôle…
  5. contrôler la répartition des charges : la plaque de TARE indique la charge maximale d’utilisation, pour connaître la Charge Utile (CU) légale il faut déduire le Poids à vide (PV) de la remorque   PTAC – PV = CU. Si des options et/où accessoires ont été rajoutés sur la remorque (rehausses, roue de secours…) la masse supplémentaire doit être prise en considération pour le calcul du CU car elle diminue la charge utile de votre remorque. Veillez à la répartition des charges et à la capacité limitée sur l’attelage (en face du chiffre 0 sur la TARE). La surcharge pourrait endommager les essieux, le châssis en plus d’être illégal. Pour assurer la stabilité de la remorque et diminuer les sollicitations mécaniques sur les essieux et châssis il est recommandé et obligatoire d’utiliser correctement les béquilles lors de votre chargement et déchargement.
  6. contrôler l’arrimage : Les grenouillères, poignées de porte et fixations doivent être fermées avant chaque trajet. La marchandise doit être correctement arrimé pendant la circulation. Certaines remorques disposent des systèmes d’attache sur le châssis pour faciliter l’arrimage et l’attache des sangles à cliquets. Les serrures des capots en polyester et ABS doivent être fermées à clés pour éviter l’ouverture pendant le transport. Il est strictement interdit de conduire avec l’arceautage seul monté sur la remorque sans la Bâche Haute de maintien (risque de perdre les barres en circulation)
  7. contrôle pompe hydraulique : un contrôle de l’état et du niveau d’huile au minimum une fois par an et respecter le niveau indiqué sur le réservoir, le remplir à 90% du volume maximum afin d’éviter tout reflux lors de la descente du vérin. Les tiges du vérin doivent être rentrées ou graissées, joints et racleurs assurent l’étanchéité du vérin et doivent rester propres pour éviter l’usure prématurée qui engendrerait des fuites d’huiles. Le robinet de décompression est une pièce fragile un serrage trop important peut endommager le corps de pompe et la rendre inutilisable. Attention : enlever le levier de pompe du support à chaque trajet. Pour une pompe électrique, le rechargement de la batterie dépend du nombre d’utilisations. Une sécurité de fin de course s’enclenche quand la benne est levée au maximum, attendre quelques secondes avant la descente. Ne pas forcer sur la télécommande en fin de course à la levée pour éviter le blocage du vérin cela endommagerait le système et risquerait de faire céder le câble fin de course entrainant un risque physique pour l’utilisateur. Attention : il est interdit de benner sur un sol en dévers de plus de 1%.
  8. Stockage/entretien : La remorque doit être stationnée de façon à éviter toute stagnation d’eau et ne pas stocker de substances humides à l’intérieur, cela pourrait dégrader rapidement le plancher le bois étant une matière amenée à travailler dans le temps… La galvanisation est sujette à l’attaque acide et saline, nettoyage recommandé à grandes eaux après chaque circulation sur route enneigée, d’engrais et autres substances acides… Les bâches et filets doivent être séchés avant d’être rangé au sec à l’abri des UV.